Notre site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Si vous poursuivez la navigation, nous considérerons que vous acceptez leur utilisation, comme détaillée dans notre politique de protection des données.

Le Saint-Vithois Dany Born champion en Cross-Kart pour la troisième fois

La discipline Autocross a également la cote dans notre région et au sein de l‘AMC de St.Vith. Son pilote Dany Born est sacré champion en 2018 pour la troisième fois aprés 2015 et 2016  dans la catégorie spectaculaire  du  Cross-Kart 600.

 

La fédération internationale de l‘autocross SWASV regroupe des organisateurs, pilotes et clubs en Allemagne, en Belgique et au Luxembourg, auxquels s‘ajoutent  régulièrement des équipes en provenance des Pays-Bas et de la France.  Les Cross-Karts sont des buggys propulsés par des moteurs de moto.

Dany Born (32) est originaire de Schönberg et habite St.Vith. Etant pilote du constructeur néerlandais Peters Autosport (PAS) il pratique l‘autocross sous  statut semi-professionnel. „La saison 2018 s‘est bien déroulée“, conclut le jeune et ambitieux pilote. Même des problèmes techniques (soucis d‘embrayage) lors de la finale du 6/7 octobre à Krautscheid (D) n‘ont pas pu freiner Dany Born.

Derrière le St.Vithois on trouve sur la deuxième marche du podium un autre licencié de l‘AMC de Saint-Vith, Jan Keller (25) de Schönberg, également sur une PAS-Suzuki.  Et leur coéquipier Michael Maraite (32) de Hinderhausen, champion en 2017,  a terminé sur la 4ème position: Lors d‘un programme partiel il a pu tester en 2018 dans des conditions de course le prototype du nouveau Cross Car TN5 (Thierry Neuville)  de la firme LifeLive de Saint-Vith.

Dany Born a participé en 2018 égalment avec le nouveau Buggy Peters pour la deuxième fois à la coupe Kartcross à Maggiora (I), où il a pu se mesurer avec l‘élite européenne. De plus, il a gagné une manche du championnat allemand à Kesseltal.  Et c‘est la tradition depuis 2014: chaque année le St.Vithois fait briller son talent lors de son grand rallye à domicile, le Critérium de l‘East Belgian Rally (EBR) fin septembre. Il fait équipe à cette occasion  avec sa copilote Jana Wiesemes  dans une Renault Clio. Le duo est monté en 2015, 2016 et 2017 sur le podium. Mais lors de l‘édition 2018, ils ont été accablés par un défaut technique. Ils ont dû abandonner très tôt dans la toute première  spéciale. „Nous  arrivions sans freins à Honsfeld à 180 km/h. On a eu chaud: Avec beaucoup de chance on a réussi à stopper sans dommages dans une zone de dégagement“, décrit le pilote sa mésaventure. (hs)